Tout ce qu’il faut savoir sur la vie en colocation

Date de publication 20 Octobre 2022
Tout ce qu’il faut savoir sur la vie en colocation

Tout ce qu’il faut savoir sur la vie en colocation : découvrez dans cet article, tous nos conseils pour bien vivre en colocation.

Qu'est-ce qu'un colocataire ?

Pour trouver le bon colocataire, il faut vous demander quelle est votre vision de la vie en colocation. Recherchez vous une colocation de vie étudiante ? Une colocation de jeunes actifs ? Une colocation pour seniors ? Êtes vous à cheval sur le ménage et la répartition des tâches ménagères ? Arrivez vous dans une nouvelle ville / pays ? Se poser toutes ces questions vous permet ensuite de savoir quel type de colocataire vous recherchez. Ensuite, explorez les sites de colocation disponibles, les groupes Facebook, les petites annonces, le réseau de votre école, votre travail ou votre entourage.

Allez rencontrer votre colocataire potentiel, passez un peu de temps ensemble avant de vous décider. Une vie de colocation harmonieuse, c’est une vie de colocation où les colocs se sont choisis et ont des choses en commun.

colocation-amitie

Comment trouver le bon colocataire ?

Vous avez décidé que vous ne vouliez plus vivre seul, et qu’il était temps de vous installer dans un logement avec une autre personne. Vous avez donc choisi un colocataire ! Au quotidien, c’est avec votre colocataire que vous allez partager la vie en colocation faire la répartition des tâches ménagères, vos règles de vie, partager le paiement du loyer et une salle de bain. Légalement, vous êtes liés par un contrat de bail de colocation. Ce bail de location a été signé avant l’emménagement et officialise votre vie en colocation dans le logement où vous vous installez. Il définit le montant du paiement du loyer du logement loué, le montant du dépôt de garantie, la gestion de la taxe d‘habitation. Il est accompagné d’un état des lieux réalisé lors de l’emménagement (et pour lequel vous avez souscrit un contrat d’assurance habitation.). Le bail peut être accompagné de contrats annexes pour aider les colocataires et le propriétaire à s’organiser entre eux :

-> un contrat de clause de solidarité pour encadrer la gestion d’une défaillance d’un des colocataires qui ne pourrait pas assumer le paiement du loyer.

-> Un accord de colocation : encore rare aujourd’hui, c’est une bonne pratique que toutes les colocations devraient adopter. Il s’agit de fixer des règles de vie entre les colocataires de façon contractuelle. En se mettant d’accord sur un mode de vie en communauté, les colocataires fixent leurs règles, ou le bailleur en propose une série : répartition des tâches ménagères, respect de la vie en communauté, règles pour recevoir les invités…

-> un contrat de taxe d’habitation : les colocataires sont responsables de gérer le paiement de la taxe d’habitation. Lorsque les impôts appellent la taxe, il le font généralement au nom d’un seul locataire pour l’ensemble de la colocation. S’organiser en amont via un contrat permet alors d’éviter les tensions.

Comment être un bon colocataire ?

-> Communiquez : vivre en communauté est forcément source de frustrations à un moment ou l’autre. Il est important de toujours garder le dialogue ouvert, d’exprimer son ressenti et d’être à l’écoute de celui des autres.
Par ailleurs, la vie de votre colocation évolue. Des règles du début de la colocation ne sont peut être plus pertinentes après quelques mois. Il faut alors revoir vos règles de vie pour toujours rester sur la même longueur d’onde.
-> Jouez le jeu : emménager dans un bien suppose de se plier à de nombreuses contraintes administratives.
L’état des lieux, le dépôt de garantie, le contrat de bail de colocation, le contrat d’assurance multirisque pour l’habitation, le paiement du loyer, le contrat de location, le paiement du bail, les règles de vie, des règles de colocation pour la salle de bain… Tout cela peut être contraignant. Jouez le jeu et partagez ces responsabilités avec vos colocataires pour que tout ne repose pas sur un seul des colocs.

Comment gérer différents types de colocataires ?

Comme évoqué plus tôt, avant d’emménager en colocation, prenez le temps de vous demander quelles sont vos attentes et votre vision de la vie en colocation. Une fois installés ensemble, prenez le temps de vous réunir et de fixer des règles communes. Chacun est différent, a son rythme de vie et ses attentes. Il est important de prendre le temps de les écouter afin de trouver le meilleur compromis possible. Ensuite, réunissez vous régulièrement pour lister les points importants, et ajuster si besoin vos règles de vie.

Comment gérer un mauvais colocataire ?

-> Provoquez un moment de rencontre

-> Exprimez votre ressenti

-> rappelez les règles fixés

-> écoutez le pour comprendre sa façon d’agir

-> discutez pour voir si un compromis est possible

Les meilleures façons de créer un contrat de location conjointe

Dans le cadre d’une colocation dans un logement loué, il est généralement proposé aux colocataires de signer un bail de colocation ou contrat de location conjointe. Cela veut dire que les colocataires sont responsables collectivement du paiement des loyers, des charges et du dépôt de garantie. La création du contrat est à la charge du propriétaire qui doit y faire figurer les éléments suivants :

-> nom des colocataires

-> son nom

-> l’adresse du logement loué

-> la superficie du logement loué

-> si il est meublé ou non

-> le montant du loyer

-> le montant des charges

-> le montant du dépôt de garantie

-> le contrat de clause de solidarité Il peut ensuite y ajouter d’autres contrats annexes. Le contrat de bail doit ensuite être signé par les colocataires, et le propriétaire et chacun doit en avoir un exemplaire.

Vous aimerez peut-être également
20 Octobre 2022

​Aide logement apprenti : tout savoir sur les aides

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les aides disponibles pour les apprentis.

20 Octobre 2022