La colocation : comment ça marche ?

Date de publication 20 Octobre 2022
La colocation : comment ça marche ?

Habitat partagé, bail solidaire, caution, colocation… Comment ça marche ? On vous explique tout.

Qu’est ce que la colocation ?

Lorsqu’un propriétaire ou bailleur a un bien, il peut décider de le mettre en location. Si son logement peut être habité par plusieurs locataires, il peut décider de louer en colocation, les locataires sont alors colocataires. Mais au-delà de cette info, une colocation comme ça marche d’un point de vue administratif ?

Les formalités administratives de la colocation

Le contrat de colocation : comment ça marche ? Les détails de l’appartement et des modalités de la location sont définies par le contrat de colocation, aussi appelé “bail de colocation”. Le contrat de bail définit : le montant du loyer les modalités de paiement des loyers la délivrance d’avis d’échéance pour les loyers le statut du logement : location meublée ou non meublée l’obligation du locataire de souscrire à une assurance habitation les modalités de résiliation du bail la gestion de départ d’un colocataire

Le propriétaire bailleur doit aussi rajouter d’autres éléments dans le bail, comme des diagnostics récents du logement, l’inventaire des meubles en cas de location meublée. Il est également libre de rajouter d’autres éléments annexes à faire signer aux colocataires.

A La Casa, tous les colocataires signent un bail complet, mais également un pacte de colocation pour assurer le bon déroulé de la vie en communauté. Via le pacte, les colocataires adhèrent à la vision de la communauté positive de La Casa et s’engagent à faire en sorte que la vie de la communauté reste sympa et agréable pour tout le monde. La Casa propose aux colocs sont expertise en organisation de la vie en communauté pour permettre aux Casas de s’organiser et de profiter au maximum de tout ce que La Casa a à offrir.

Retrouvez le pacte de colocation ici. Ils signent aussi un contrat de services pour à côté du bail, via lequel ils profitent de tous les avantages réservés aux colocs des Casas. Dans ce contrat sont listés tous les services proposés à La Casa : la maintenance, le service coloc, les événements InterCasas…Retrouvez les ici. La clause de solidarité en colocation : comment ça marche ? Dans le cadre d’une colocation, le bail est accompagné d’une clause de solidarité entre les colocataires. Cette clause de solidarité a pour objectif de limiter les risques de loyers impayés pour le propriétaire.

Les aides aux logements en colocation : comment ça marche ? Avant toute demande d'APL, il est nécessaire d'avoir un bail déjà signé. Cela implique d'avoir validé son intérêt pour un logement avec un propriétaire, d'avoir signé un bail et d'avoir fourni deux cautions : un dépôt de garantie et un acte de caution solidaire en fonction du bail signé. C’est vrai pour les aides au logement pour une location simple et pour une colocation. Rendez-vous ensuite sur le site de la CAF avec : votre bail de colocation le montant du loyer et des charges (indiquées dans le bail)

A-t-on moins d’APL quand on vit en colocation que quand on vit seul ? Lorsqu’un bail de colocation est signé, les colocataires s’engagent à se répartir le loyer et les charges du logement. La CAF prend cette donnée en compte pour répartir les APL entre les différents colocataires. Le dossier de chaque colocataire est étudié indépendamment, il est donc possible que différents colocataires touchent différents montants d’APL. L’assurance habitation en colocation : comment ça marche ? Le locataire d’un logement doit obligatoirement souscrire une assurance habitation.

Le propriétaire est en droit de vous demander une attestation d’assurance habitation pour vous laisser accéder au logement et déposer vos affaires. Mais par ailleurs, que le logement soit meublé ou non n’a pas d’importance : tous les locataires sont tenus de souscrire une assurance dans tous les cas.

A La Casa, l’assurance habitation et la responsabilité civile font partie des services inclus dans l’offre des colocs. Pas besoin d’y penser, on s’occupe de tout ;)

Le choix du bail en colocation : comment ça marche ?

En colocation, il y a plusieurs options de bail : bail meublé en location individuelle, bail meublé en colocation solidaire, bail non meublé en location individuelle et bail non meublé non solidaire. En fonction du bail choisi, divers éléments varient.

  • Bail non-meublé individuel : un seul locataire occupe le logement et le logement n’est pas meublé. Le dépôt de garantie du logement ne peut pas excéder un mois de loyer hors charges.

  • Bail meublé individuel : un seul locataire occupe le logement qui n’est pas meublé. Le dépôt de garantie ne peut pas excéder deux mois de loyer hors charges.

  • Bail non-meublé en colocation solidaire : plusieurs colocataires occupent le logement (leur nombre maximum est défini dans le bail).

Le logement n’est pas meublé, la caution ne peut pas dépasser un mois de loyer hors charges. En revanche, les colocataires sont liés par une clause de solidarité, qui les rend collectivement responsables du loyer à payer au bailleur. Si un des colocataires ne peut pas payer sa part de loyer, ses colocataires doivent le faire pour lui. Bail meublé en colocation non solidaire : plusieurs colocataires occupent le logement (leur nombre maximum est défini dans le bail).

Le logement est meublé, la caution ne peut pas dépasser deux mois de loyer hors charges. Savez-vous ce qu’on entend par location meublée ? Pour qu’un logement soit considéré comme une location meublé, voici ce qui doit être installé dans l’appartement : Literie Plaques de cuisson Four ou four à micro-onde Réfrigérateur Congélateur ou compartiment à congélation du réfrigérateur d'une température maximale de -6° Vaisselle en nombre suffisant pour que les occupants puissent prendre les repas Ustensiles de cuisine Table Sièges Étagères de rangement Luminaires Matériel d'entretien ménager adapté aux caractéristiques du logement (aspirateur s'il y a de la moquette, balai et serpillière pour du carrelage...)

Les avantages en tant que colocataire

  • 1 - Se faire des amis Vivre en colocation, c’est par définition vivre avec des gens et les croiser au quotidien. Lorsqu’on arrive dans une nouvelle ville, ou qu’on commence une nouvelle étape de sa vie, il peut être difficile de rencontrer du monde et de se créer des amitiés. Vivre en colocation, c’est donc un moyen d’être entouré et d’avoir des amis avec qui partager de bons moments et découvrir la ville.

A La Casa, notre objectif numéro un, c’est de créer du lien social. C’est pourquoi nous n’imposons jamais personne dans les Casas, les candidats sont présélectionnés, puis ce sont les colocs déjà installés qui choisissent leur futur coloc. Via ce système de cooptation, les gens se choisissent par affinité et sont donc plus susceptibles de créer des amitiés sincères par la suite. L’équipe de La Casa met son savoir faire de construction de vie en communauté au service des colocs et organisent régulièrement des événements pour qu’ils se rencontrent entre les différentes Casas.

  • 2 - Profiter d’un meilleur confort et faire des économies A Paris, il faut compter autour de 1000 euros pour un studio de 30 mètres carrés. Le marché immobilier est très tendu, et les loyers sont chers. A cela, il faut rajouter les charges, internet, l’électricité ou le gaz, peut être un compte Netflix ou Canal, un pass Navigo, une assurance habitation… La facture grimpe très très vite. Vivre en colocation, c’est diviser le coût du loyer entre plusieurs personnes et ainsi profiter potentiellement d’une surface plus grande pour le même budget.

En partageant une box internet, un compte Netflix, l’achat des meubles ou des courses, on mutualise les coûts ce qui permet de les réduire. Et au-delà des achats de première nécessité, un coloc passionné de cuisine vous fera économiser le prix d’un cours de cuisine dans Paris ;) Idem si un de vos colocs vous motive à vous mettre au sport et vous initie à son activité favorite.

A La Casa, les colos profitent de ces deux aspects bénéfiques de la vie en communauté : le partage des coûts et le partage des connaissances. D’abord, ils vivent ensemble dans de belles maisons avec jardins où de beaux espaces communs sont partagés entre tous les colocs. Chacun signe un bail de colocation meublée, ainsi qu’un contrat de service et profitent de la même chose… Ensuite, les colocs des Casas ont créé des clubs InterCasas qui leur permettent de se regrouper par affinité. Ainsi, le club de danse regroupe pas moins de 60 membres sur les 300 colocs de La Casa ! Pour les plus téméraires, le club de parachutisme organise régulièrement des activités et les passionnés de musées et de spectacles se retrouvent régulièrement pour profiter de l’offre culturelle de Paris.

Côté staff, nous avons lancé un programme d’Ambassadeurs de La Casa, via lequel les colocs les plus motivés peuvent se retrouver en petit comité pour participer à des groupes de réflexion sur notre offre et faire évoluer La Casa. C’est comme ça que ça marche la colocation à La Casa ! Envie de découvrir plus d’infos sur le site de La Casa ? Parcours le site ! Envie de nous rejoindre ? Dépose ta candidature !

Vous aimerez peut-être également
20 Octobre 2022

​Aide logement apprenti : tout savoir sur les aides

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les aides disponibles pour les apprentis.

20 Octobre 2022