• News  > 
  • Coliving  > 
  • Colocation à paris : 5 astuces pour trouver rapidement

Colocation à Paris : 5 astuces pour trouver rapidement

30 juillet 2020

Trouver un logement à Paris est presque toujours un chemin de croix. Files d’attente devant les appartements, 40 candidats en compétition pour un studio sous combles avec WC sur le palier, des propriétaires qui exigent de gagner plus de 3 fois le loyer et qui vous somment de fournir toujours plus de documents (livret de famille, carte vitale…) quand bien même ce n’est légalement pas nécessaire... Et lorsque l’on fait le choix de la colocation pour rencontrer des gens, partager des moments de vies, ne pas être seul le soir au dîner, d’autres embûches apparaissent le long de la route !

Voici donc quelques conseils pour vous aider dans vos recherches de votre nouveau cocon à Paris...


1/ Raisonnez en temps de trajet plutôt qu’en quartier pour trouver votre colocation à Paris

Paris est une grande ville mais elle est bien desservie. Tellement bien d’ailleurs que lorsque l'on demande à un Parisien ou un Francilien où il habite, il répond invariablement en indiquant l’arrêt de métro/RER ou tram le plus proche de chez lui.

Observez à quelle distance se situe le logement convoité de votre lieu de travail, des endroits où vous comptez passer du temps, des espaces verts, ou encore des commerces de proximité. Ainsi, de nombreux éléments doivent entrer en compte dans votre recherche : posez vous donc la question du temps de trajet maximum que vous êtes prêts à faire pour chacun de ces éléments.

Tous les quartiers ont leurs points forts et leurs points faibles mais tous recèlent de bonnes adresses qu’il ne tient qu’à vous découvrir. Certains quartiers très tranquilles l’hiver s’éveillent en été et inversement. Petit conseil : les villes aux alentours de Paris regorgent de bonnes surprises. Pensez aux promenades le long des bords de Marne, aux super balades à faire dans le Parc de Saint-Maur, ou encore aux piqueniques que vous ferez au Bois de Vincennes ! C’est déjà presque une vie de campagne, au calme et au vert, mais Paris reste facilement accessible.


Vivre en bordure proche de Paris, c'est aussi avoir le luxe d'accéder à un jardin : ici, la terrasse de La Casa Verte de Créteil

2/ Réfléchissez en amont aux profils des gens avec qui vous aimeriez vivre

Vous n’avez pas fait un apéro depuis 2004 parce que vous êtes bien mieux au chaud à regarder Netflix ? A l’inverse, vous ne connaissez pas Netflix mais vous êtes connu comme le loup blanc dans tous les bars de Courbevoie à Saint-Maur des Fossés ? Ça peut valoir le coup de vous poser une seconde et de réfléchir au type de gens avec qui vous souhaitez vivre pour éviter les mauvaises surprises.

Emménager avec des gens qui ont le même rythme de vie que vous ou au moins le même état d’esprit permet de vous assurer une vie en communauté dans laquelle la communication est possible et où les conflits sauront être dépassés en bonne entente. Prenez le temps de rencontrer vos futurs colocs en amont, et d’apprendre à les connaître un peu avant de vous lancer dans une colocation.

C’est l’avantage du Coliving à La Casa : dans les maisons déjà ouvertes, ce sont les Résidents déjà installés qui cooptent leurs futurs colocs lors des visites après s’être rencontrés autour d’un apéro. Dans celles qui vont ouvrir, nous prenons le temps d’accompagner la création de la première communauté en recrutant des profils motivés et en s’assurant qu’ils sont compatibles avec la vie en communauté. Vous êtes sûrs de vivre dans une colocation avec des gens choisis pour leur aptitude et leur goût pour la vie en communauté !


Les colocataires des Casas partagent de nombreuses choses ensemble : ici à La Casa des Sportifs de Maisons-Alfort

3/ Déterminez le type de logement dont vous rêveriez pour votre coloc

Un grand salon, mais des chambres minuscules ? Des grandes chambres mais pas d’espace communs ? Une bibliothèque partagée ? Une cour ou plutôt de grandes fenêtres ?

Si il est important de bien choisir ses colocataires, il est aussi capital de trouver le logement qui vous permettra de bien vivre ensemble. Un appartement trop exigu, ou mal aménagé peut conduire à des frictions dans la vie en communauté. De la même façon, une cuisine sous-dimensionnée ou une salle de bain partagée à 4 colocataires pourront vite devenir problématique. C’est malheureusement très souvent le cas dans le parc de colocations parisiennes classiques. Pensez-y avant de vous engager ! Le top : avoir de grands espaces communs pour être avec ses colocataires, tout en ayant une chambre individuelle confortable avec salle de bain dans laquelle on se sent bien. Prenez bien le temps d’obtenir toutes les informations sur le logement qui vous intéresse pour ne pas vous retrouver à maudire vos colocs après quinze jours de vie commune. Vous avoir le droit d’exiger de vous sentir bien dans votre colocation !

D’ailleurs, pendant le confinement, nos Résidents bien installés ont plébiscité la vie à La Casa : 95% d’entre eux ont choisis de rester avec leurs colocs dans leur Coliving !



L'importance des aménagements : le salon de La Casa des Sportifs 2 à Maisons-Alfort avec la salle télé au fond


4/ Préparez bien votre dossier financier

Tous les propriétaires et les agences ont des exigences comparables en termes de dossiers financiers afin de valider l’installation de leurs futurs locataires. Le plus souvent, le propriétaire vous demandera les pièces suivantes :

- le contrat de travail
- les trois dernières fiches de salaire
- le dernier avis d’imposition
- une copie de votre pièce d’identité (carte d’identité ou passeport)
- si besoin, les mêmes documents pour les personnes qui seront vos garants (à Paris, un garant vous sera demandé dans 90% des cas)

A La Casa, nous souhaitons avant tout recruter des profils motivés par la vie en communauté et ce critère prime sur le dossier financier : tout le monde a sa chance, quel que soit le profil. Que vous soyez en CDI, intermittent, en recherche d’emploi, en CDD, en période d’essai, étudiant, freelance… nous avons des solutions pour vous accueillir. En fonction des dossiers financiers, il faudra peut-être présenter un garant. Dans ce cas, nous ne pouvons pas prendre de garant privé mais nous acceptons les dossiers de ceux qui passent par l’organisme GarantMe (qui se chargera d’être votre garant).

5/ Vérifiez le montant des frais d’agence et la clause de solidarité

Même s’ils sont désormais encadrés, les frais d’agence peuvent vite constituer une part importante de votre budget location. Ces frais regroupent généralement :

- l'organisation des visites
- la constitution du dossier
- la rédaction du bail
- l'établissement de l'état des lieux d'entrée

Dans votre recherche, veillez bien à ce que ces frais ne soient pas excessifs (surtout si vous passez par un particulier) et intégrez-les dans le calcul de votre budget. A La Casa, nous ne facturons aucun frais d’agence : 0€ !

Attention également à la clause de solidarité : en colocation, chacun est redevable du loyer total. Concrètement, si l’un de vos colocataires arrête de payer, c’est vous qui devrez assurer le complément ! Rassurez-vous : à La Casa, nous avons mis en place des solutions pour vous protéger et que cette question ne soit plus un problème :)

Et si une Casa vous intéresse, il suffit de postuler

Si un ou plusieurs Casas vous intéresse, n’hésitez pas à suivre nos conseils ci-dessus et à créer une candidature.

Vous choisirez ensuite un créneau de visioconférence pour votre premier contact avec un membre du staff qui vous aidera entamer les démarches pour vous installer dans une Casa.

Vous aimerez peut-être également
Les deux niveaux de communauté à La Casa